Les statuts de S.E.N.S.

« Ce qui fait SENS « 

Article 1 : Constitution de SENS

La constitution d’un syndicat de travailleurs est un droit inné à quiconque veut bien en user. A l’initiative d’hommes et de femmes soucieux de la place du travail dans notre vie et désireux de renouveler l’offre syndicale en tenant compte de la désaffection des travailleurs pour les syndicats actuels, et d’autre part constatant que la réelle misère de notre temps n’est pas le manque de biens matériels mais d’une part le chômage qui dépossède l’être humain de son honneur, et d’autre part l’absence de sens dans sa vie, il est constitué un syndicat de travailleurs dénommé « Syndicat Ensemble Nous Sommes » (SENS). La durée du syndicat SENS est illimitée.

Article 2 : L’objet de SENS est un sujet : l’homme au travail

Toutes les personnes résidant sur le territoire français ,de nationalité française ou non ,et âgées de plus de 18 ans peuvent adhérer à SENS .Le syndicat SENS a pour vocation d’intégrer en son sein toutes les personnes qui veulent donner un sens à leur travail et à leur vie en commençant par ceux qui éprouvent des difficultés et spécialement les travailleurs isolés, les travailleurs détachés, les travailleurs immigrés, les travailleurs saisonniers, les intérimaires, ceux qui sont rémunérés par des chèques emploi service. Les femmes et hommes au foyer, les bénévoles au service des associations étant aussi des travailleurs et globalement tous ceux qui recherchent par leur travail à faire face à leurs obligations ou à réaliser leurs vocations tout en s’inscrivant dans une démarche d’amélioration d’un patrimoine humain commun à transmettre.

Article 3 : Les formes de l’activité de SENS.

Syndicat à part entière, SENS a comme souci premier l’information, la ré-information et la formation de ses membres, la libération de la parole et l’échange au plus près des lieux de travail mais aussi sur les réseaux sociaux  permettant de lutter contre la résignation, rompre l’isolement, échanger les points de vues entre tous les adhérents afin que chacun contribue effectivement à la construction d’un modèle de travail épanouissant. La personnalité morale de SENS le conduit à entreprendre toutes actions de gestion mobilière ou immobilière, d’administrer des institutions professionnelles de prévoyance, de formation et d’éducation. Également de constituer entre ses membres des caisses spéciales de secours mutuels et de retraite (art L 2132-6) et de subventionner des sociétés coopératives de production ou de consommation (art L 2132-5, 3°). SENS agira en justice pour la défense des intérêts des travailleurs, de la dignité au travail et pour redonner du sens au travail si celui-ci asservit au lieu de libérer l’homme au travail. SENS alertera les médias, organisera des manifestations et appellera à la grève quand la négociation aura échoué.

Article 4 : Assemblée générale de SENS

Les adhérents sont invités à se rassembler une fois par an en assemblée générale afin de préciser de façon toujours plus complète la vocation de SENS et les moyens pour y parvenir. La convocation est adressée par courriel, réseaux sociaux ou lettre simple, au moins 15 jours francs avant la date de la tenue de l’assemblée générale. Toutes les décisions sont prises à la majorité des présents et représentés à l’exception de la modification des statuts (voir article 7) ou la dissolution du syndicat (voir article 8). Un adhérent ne peut pas représenter plus de 3 autres membres de SENS, le pouvoir est rédigé librement, il doit toutefois préciser le nom de la personne à qui le pouvoir est donné. Le procès-verbal de l’assemblée générale est diffusé par courriel, réseaux sociaux, site internet de SENS ou lettre simple.

Article 5 : Les collèges, fondateurs de la conception pour l’action.

Tous les 3 ans, l’assemblée générale procède par élection à la désignation des membres de 3 collèges qui sont les garants de la dimension anthropologique de SENS. Pour être élus les membres des 3 collèges doivent au préalable être adhérents de SENS.

COLLÈGE DES SENSIBLES : particulièrement attentifs et sensibles à la vie de ce monde et à son actualité, les membres de ce collège apportent à la réflexion de tous une expérience empreinte d’émotions et de sensibilités propres à susciter des réactions d’empathie et de sympathie.

COLLÈGE DES SENSIBILISATEURS : êtres d’action et d’initiative de toutes sortes, entrepreneurs dans l’âme et familier de la nouveauté, les membres de ce collège apportent à la réflexion de tous des solutions innovantes propres à mettre en mouvement nos contemporains.

COLLÈGE DES SENSÉS : épris de réalisme pragmatiques, méthodiques et cultivant une vision d’ensemble, les membres de ce collège apportent à la réflexion de tous une vision holistique de nature sociétale favorable à la création de perspectives enthousiasmantes.

Les membres de chaque collège sont aux nombre de 4 ou 8 et au maximum de 12. Chaque collège doit toujours avoir le même nombre de membres que les autres.

Un membre de collège venant à démissionner en cours de mandat sera remplacé par le temps restant à courir lors de l’assemblée générale annuelle qui suivra la démission.

Chaque collège délègue un de ses membres (par le moyen qu’il estime le plus adéquat : élection, nomination, volontariat…) pour intégrer le Triumvirat.

Article 6 : Le Triumvirat de SENS

Le Triumvirat est le véritable gouvernement de SENS. Par le consensus et à l’unanimité les décisions sont prises. Le Triumvirat désigne un des trois pour remplir la fonction de porte-parole. Le Triumvirat assure la présidence et le secrétariat de SENS.

Article 7 : La gestion financière de SENS

L’assemblée générale procède à l’élection à la majorité simples des présents et représentés de personne en charge de la gestion financière de SENS, celui-ci devra accomplir sa mission en respectant les articles L 2121-1 et L 2135-1 et suivants du code du travail. Un compte sera ouvert au nom du syndicat SENS. Les signatures déposées seront celle de la personne en charge de la gestion financière de SENS et les personnes du Triumvirat.

Article 8 : Représentation en justice de SENS

Le syndicat SENS a pour vocation et conformément à l’article L2132-3 du Code du Travail d’agir en justice tant pour la défense des intérêts des travailleurs que pour celle d’une définition subjective du travail respectant la dignité de l’homme. Dans ces cas, SENS est représenté par son porte-parole ou de toute personne mandatée par le Triumvirat.

Article 9 : Révision des statuts de SENS

Les statuts de SENS peuvent être modifiés par l’assemblée générale des adhérents et à la majorité des 3/5 des présents et représentés.

Article 10 : Dissolution de SENS

La dissolution de SENS peut être décidée par l’assemblée générale des adhérents à la majorité des 2/3 des adhérents.

Article 11 : Dépôt des statuts de SENS

Conformément à l’article L2131-3 du code du travail les présents statuts sont déposés en mairie de Bron où le syndicat SENS établit son siège social au 37 avenue Camille Rousset.